Cherbourg, future base industrielle portée par les energies marines renouvelables

13 avril 2012.

En faisant de Cherbourg le 6 avril dernier l’une des deux bases industrielles d’implantation d’éoliennes offshore, l’attractivité et les atouts de la région Basse-Normandie ont été reconnus.Riche par son potentiel énergétique de ses énergies marines renouvelables( 50% du potentiel hydrolien européen), la région prévoit la création d’environ 500 emplois directs d’ici 2016 nécessités par la construction de deux usines sur le port de Cherbourg destinées à la fabrication des mâts et des pâles d’éoliennes.

A cet égard,le Vice Président d’ ALSTOM, Fréderick Hendrick, a  annoncé lors d’un entretien accordé à La Presse de la Manche, un début du processus de recrutement à partir de 2013. Dans une dynamique de création d’emplois irréversible, le « Club Manche attractivité » propose ses compétences non démenties en ses trois années d’existence afin de faciliter l’implantation des entreprises et favoriser l’ installation des conjoint(e)s dans le département manchois.

Pour plus de renseignements sur les activités du Club :
jobmanche@gmail.com