Commentaire se ancien au coaching ?

Nous entendons souvent parler de personnes qui veulent devenir un entraîneur professionnel ou qui sont engagées dans une approche pour devenir un entraîneur professionnel. Peut-être, toi-même, caresser cette idée. S’agit-il d’un phénomène de mode à la suite de sa vie professionnelle, d’une recherche de sens, d’utilité ou de plaisir ?

Peut-être, et puis il a besoin d’introspection personnelle sur ses vrais motifs, mais pas seulement parce qu’il y a une demande réelle ou une opportunité.

Lire également : Pourquoi et comment changer de métier ?

**

Devenir coach : de quoi parlons-nous ?

Cependant, vous devez commencer par supprimer l’ambiguïté ou la confusion qui règne autour de la notion de coaching.

A lire également : Comment trouver une bonne formation ?

Ce qui nous intéresse ici, c’est le coaching professionnel. Il ne s’agit pas de conseils, de formation, de soutien opérationnel, de perfectionnement des compétences et beaucoup moins de thérapie.

Alors, de quoi est-ce que ça vient ?

Une relation continue (entre le coach et son client) dans un délai défini (donc limité) qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle.

Donc, il s’agit de construire une relation, librement. C’est donc un choix mutuel. L’objectif est de créer une alliance et de servir leurs clients pour les aider à trouver en eux-mêmes les ressources nécessaires pour atteindre les objectifs fixés ensemble au début du processus.

Dans les qualités à développer pour devenir entraîneur  : présence et attention les uns aux autres, écouter en profondeur ce qui est dit et ce qui ne l’est pas, la création d’un climat de confiance, un art de questionner qui nous fait penser et avancer…

Le premier outil de l’entraîneur est lui-même, et comme tout bon artisan doit aiguiser son instrument. C’est la façon de devenir entraîneur.

J’ aime Montaigne, on pourrait dire à propos de l’entraîneur :

« Celui qui comprend l’être humain en lui-même le comprend dans tous hommes. »

Une opportunité ?

Revenons maintenant à la question de l’intérêt ou de la possibilité de devenir un entraîneur.

Il s’agit d’un type singulier de service réservé jusqu’à récemment aux cadres supérieurs ou aux gestionnaires. La démocratisation approche, avec des mesures à ce jour.

Ce service présente un intérêt pour les entreprises ; il s’agit d’un outil complémentaire dans leur gamme d’expertise et de soutien à la performance. Certains, et de plus en plus, envisagent également de développer un coaching interne.

Cela devrait être amplifié par l’introduction de la nouvelle réforme de la formation professionnelle, qui libérera jusqu’à présent la définition étroite de l’action en matière de formation et l’ouvrira à tout type de service qui nous permettra de faire progresser un collaborateur en matière de compétence, de performance ou de qualification. Nous nous dirigeons vers une plus grande individualisation, vers une transposition plus concrète (résultats visibles).

Aucun peut dire si l’accélération sera soudaine et brutale ou lente et progressive.

Quels profils sont formés en coaching professionnel ?

Il est intéressant de regarder le profil des personnes qui sont maintenant formées en coaching professionnel.

Nous rencontrons principalement 3 profils concernant :

  • les personnes en cours de recyclage qui souhaitent effectuer un coaching professionnel ou l’une de leurs activités ou leur activité principale ;
  • Consultants ou formateurs souhaitant élargir leur gamme ;
  • Des personnes issues des ressources humaines, à la fois individuellement et dans le but de mettre en œuvre le coaching interne.

Deux points de surveillance :

  • Le coaching vivant prend du temps. Avoir une tâche complémentaire, au moins au démarrage, peut s’avérer utile.
  • Un outil qui n’est plus aiguisé émoussé. Par conséquent, un entraîneur est obligatoire dans une approche de progrès continu :
    • Former régulièrement ;
    • Être supervisé, c’est-à-dire travailler individuellement ou en groupe sur sa pratique en tant qu’entraîneur pour approfondir et développer.

Comment devenir un entraîneur professionnel ?

En France, la profession de coaching n’est pas réglementée. En d’autres termes, vous et moi pourrions mettre une plaque ici, même si nous n’avons pas de formation dans ce domaine.

Il y a donc un réel besoin de professionnalisation de cette profession que trois organisations en France ont repris entre 1992 et 1996 dans le but de promouvoir et de professionnaliser le coaching Professionnel :

  • Fichiers ICF
  • EMCC
  • SFCoach

Chaque organisation adhère à un répertoire d’expertise et à un code de déontologie. En 2012, ils ont choisi de créer une plateforme commune : coach-pro.org pour promouvoir ensemble une vision du coaching et sa professionnalisation. Cependant, ils conservent des caractéristiques spécifiques qu’il s’agisse de leur influence géographique (ICF monde, EMCC Europ et SFCoach France), de compétences ciblées ou de processus et de types de certification.

NB : Pour faciliter la compréhension, nous établirons des définitions communes :

  • Certification : attestation individuelle délivrée par l’un de ces trois organismes ;
  • Accréditation : Délivration par l’une de ces organisations à un cours de formation qui répond à ses critères de qualité, aux exigences de vérification et aux exigences en matière de niveau.

En tant qu’organismes de certification, délivrant ainsi une certification individuelle, ils ne fournissent pas de formation de coaching par eux-mêmes — l’éthique oblige. Deux d’entre eux (ICF et EMCC) ont accrédité des cours de coaching professionnel dispensés par des organisations tierces.

Niveaux de certification individuels

Selon les organisations, il existe de 2 à 4 niveaux de certification individuelle.

La différence entre les niveaux de La certification est faite d’une part par le niveau de maîtrise des compétences du dépôt et de l’autre par la pratique accumulée (nombre d’heures de coaching).

Si vous voulez devenir un entraîneur professionnel, vous devez vous préparer aux 2 questions que les entrepreneurs dans les entreprises vous poseront :

  • Où as-tu entrainé ?
  • Qui êtes-vous certifié ?

Ce qui vous amènera à vous interroger sur 3 points clés :

  • De laquelle de ces 3 organisations dois-je être certifiée ?
  • Quel est le niveau de certification que je vise ?
  • Quel parcours de formation choisir pour postuler à la certification que je vise ?

La formation en coaching est un chemin de transformation intérieure, une aventure réelle et passionnante. Je vous souhaite un bon voyage.

Découvrez le cours de certification CPF qualifié offert par CoachingCeGossSchool.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!