3 astuces pour réduire les factures impayées

3 astuces pour réduire les factures impayées

En France, les entreprises sont de plus en plus confrontées aux retards des paiements des factures de la part des clients. Malgré les multiples relances, toutes les sociétés n’arrivent pas à recouvrer les créances dues. Or, ces retards de paiement des factures se répercutent dangereusement sur l’état de trésorerie de la boîte. Heureusement, il existe quelques astuces simples pour réduire ces factures impayées. Découvrons-les ensemble dans cet article.

Anticiper la fracturation et les paiements en amont

L’anticipation demeure jusqu’à présent la meilleure astuce pour réduire les factures impayées. Peu importe le statut sous lequel est enregistrée votre société (SARL, SAS), un seul impayé peut sérieusement nuire à votre activité. Pour ce faire, prenez le soin de vérifier la solvabilité de votre client avant toute transaction. Comment procéder ? Simple, il vous suffit d’enquêter sur ce dernier ou de vous rapprocher de l’URSSAF et du trésor public pour obtenir de plus amples renseignements. Pour en savoir plus, visitez ici.

A lire également : Se faire accompagner pour recruter en Normandie

La deuxième astuce que nous vous proposons pour vous prémunir des impayés consiste à faire rédiger un contrat par un avocat. À défaut du contrat, vous pouvez rédiger un document du moment que celui-ci serve de cadre pour vos relations avec les clients. Le document en question définit clairement les conditions de paiement et pose les termes de la mission. Dans ce document, vous pouvez également mentionner les pénalités de retard, ainsi que les montants y afférents. Ainsi, le client sera moins enclin à laisser traîner les factures. 

Pour finir, utilisez des logiciels de fracturation. Ces outils vous facilitent le suivi de la fracturation. En effet, tenir à jour sa comptabilité ainsi que sa fracturation est le meilleur moyen d’éviter les impayés. Avec ces logiciels, non seulement vous gagnez du temps, mais vous évitez de commettre certaines erreurs de fracturation. L’utilisation de ces outils vous aide également à opérer les relances des clients dans les délais puisque tout est automatisé.

Lire également : Comment améliorer ses pratiques RH ?

ARTICLES LIÉS